Traitement en cours...

Le Journal d'Emma

Article publié le dimanche 28 juillet 2019 par Emma

Bonjour ! Je m’appelle Emma…

Jour 1

Depuis  plusieurs années, je fais chaque soir le même rêve… Je suis dans un petit studio très cool et je m’occupe d’une jeune femme qui désire se sentir belle. Je lui offre un joli soin rien que pour elle et elle repart épanouie ! Le réveil sonne ensuite et je me lève pour me rendre à mon travail qui lui, ne m’épanouit pas du tout… Mais aujourd’hui, mon rêve devient réalité ! Je débute ma formation d’esthéticienne, enfin ! Après beaucoup de recherches, j’ai choisi l’école professionnelle ASEPIB. Ce qui m’a décidé ? Je me suis tout de suite sentie bien dans cette école quand je suis venue la visiter. J’ai reçu toutes les réponses à mes questions, j’ai pu faire un stage pour rencontrer d’autres élèves et les professeurs. Je n’ai pas hésité ! Je débute cet automne avec 4 autres jeunes femmes et j’ai envie de partager quelques moments de ma formation avec vous… Un petit journal en somme qui me permettra de partager mes joies, mes doutes et mes découvertes durant l’année de formation qui m’attend ! Rendez-vous dans quelque temps pour mes premiers pas dans mon nouveau métier ! Emma (prénom fictif).

Jour 2

Ca y est ! Cette fois, c’est parti… Les premiers jours de cours m’ont déjà permis de maîtriser (un petit peu) un super massage du visage ! C’est mon homme qui est aux anges en ce moment… Malgré que mes mouvements soient encore bien saccadés, il s’endort déjà comme un bien heureux pendant mon entraînement quotidien… et foi de moi, j’aperçois déjà quelques petites disparitions de mini-rides… Ce qui n’est pas pour me déplaire, à moi non plus ! Top, ce Mmf ! A bientôt, Emma.

Jour 3

Morphologie, déontologie, cosmétologie, biologie tissulaire … Me voilà plongée dans les couloirs de la science esthétique. Je ne savais pas qu’il fallait apprendre tant de choses pour entrer dans le métier d’esthéticienne. Quelle aventure ! Ma tête enregistre moins facilement les mots que mes mains, les gestes de la pratique, mais à force de la solliciter je vais lui apprendre à stocker ! Heureusement, je peux compter sur ma prof qui est juste extra ! Toujours à mon écoute et pleine de petits conseils pour m’aider. Ouf ! Entre-deux, je profite de me faire cocoler par mes compagnes de classe lors des soins pratiques en classe… Le bonheur ! Emma

Jour 4

Aujourd’hui, en cours, j’ai découvert un truc formidable : la teinture des cils. Je n’imaginais pas qu’on pouvait les teindre comme les cheveux ! C'est une coloration durable qui va également les gainer légèrement. Le but est de se passer de mascara pendant plusieurs semaines ! Juste génial le matin et surtout pour les adeptes de la natation comme moi, je reste maquillée sous l’eau ! Combinée à une permanente (hé oui ça existe aussi !) ou à un rehaussement très en vogue en ce moment, mon regard de biche va en épater plus d’un! J’attends avec impatience le cours de maquillage qui donnera la touche finale à mon relooking « spécial regard » et en route pour le réveillon !

Jour 5

La pause de Noël m’a permis de recharger mes batteries pour affronter la nouvelle année remplie d’énergie. Mais pas seulement… J’en ai profité pour tester mes toutes nouvelles connaissances en maquillage. Après une épilation des sourcils réalisée en suivant méticuleusement les conseils que ma prof m’a donné en cours, j’ai procédé point par point au maquillage des yeux de mon amie Jenny. Le résultat n’est pas trop mal, qu’en pensez-vous ? En tout cas, Jenny était ravie et moi, pas peu fière de ma première pose de fards en solo !

Sublimer le regard dit ma prof, c’est tout l’art du maquillage de jour. Bien que mon choix de devenir esthéticienne ait été dicté au départ par ma volonté de donner du bien-être aux autres (par les massages par exemple), les derniers cours de mise en beauté des yeux que j’ai suivi m’ouvrent de nouvelles perspectives professionnelles, merci l’ASEPIB !

A toutes les élèves en formation pour le magnifique métier d’esthéticienne, je souhaite plein succès pour 2019 ! A bientôt. Emma.

Jour 6

Les rayons du soleil qui inondent la salle de cours depuis une semaine me donnent une pêche d’enfer ! Et en parlant de pêche, j’aimerais bien retrouver ma peau douce après les journées glaciales de janvier ! Toute à l’écoute de nos besoins épidermiques, notre formatrice nous a emmené à la découverte de nos cornéocytes… Un petit voyage qui nous appris que si notre épiderme est soumis à des pressions constantes, il assure notre défense intérieure et extérieure en repoussant les intrus et en s’épaississant afin de faire barrage aux assauts mécaniques de l’hiver… Un peu à la manière de l’écran antirayure de mon smartphone, quoi.

Et comment retrouver une peau de pêche après toutes ces infos dermatologiques ? Par un exercice de gommage bien-sûr ! Qu’il soit de gomme, de grains, de cristaux ou bourré d’enzymes destructeurs, le peeling est le roi de la fête en cette fin d’hiver car il est le seul à pouvoir attaquer le mur bien maçonné de notre épiderme afin de faire « peau neuve » dessous! Nous avons donc gommé, gommé et encore gommé nos faces respectives (dans la phase I du traitement mais oui n’ayez pas peur) et « replâtré » ensuite notre barrière cutanée en phase 2 pour un résultat éclatant ! En plus du retour de la lumière, me voici à nouveau avec un visage éclairé et une peau toute douce. Je n’ai plus qu’à résumer tout cela dans mon travail personnel à rendre pour la semaine prochaine et en route pour la chaise longue de l’après-ski, ma phase 3 à moi! Bonne semaine à toutes mes collègues en cours actuellement à l’ASEPIB! Emma

Jour 7

8 mars 2019 : aujourd’hui, c’est la journée de la femme ! Je suis fière d’en être une et de partager, avec passion, ma nouvelle profession avec toutes celles que je rencontre depuis le début de ma formation à l’ASEPIB. Cette journée particulière de fête pour nous, les femmes, me donne envie de faire un premier bilan de mon entrée dans le métier d’esthéticienne… Depuis l’automne dernier, j’apprends le plus beau métier du monde ! Bien que beaucoup de personnes autour de moi m’aient découragée lorsque j’ai annoncé mon désir de devenir esthéticienne, je ne regrette rien ! Au contraire, j’ai appris tellement de choses sur moi-même et les autres que je n’ai qu’une hâte après chaque cours, c’est de les partager avec mes proches. Ils sont de plus en plus surpris de tout ce qu’une esthéticienne doit connaître et de l’étendue de son domaine professionnel. Fini les regards amusés du départ ou les blagues sur les blondes déversés ci et là durant les rencontres entre copines ! Non, Mesdames, nous ne sommes pas de petits bouts de femmes sans cervelle mais des spécialistes de votre peau ! J’irai même plus loin, nous sommes les défenseurs de votre beauté et de son respect ! J’ai déjà acquis tant de connaissances autant pratiques que théoriques que j’ai hâte de pouvoir en parler en dehors de mon cercle d’amis. C’est le début de l’aventure esthétique m’a dit ma prof ! Je dédie donc cette journée à toutes les femmes dont les visages embellissent le monde depuis la nuit des temps et à celles qui les subliment par leurs soins! Bonnes fêtes à vous toutes et à bientôt pour la suite de mon journal. Emma

Jour 8

Le printemps a franchi la porte de l’école ! Les jours rallongent et je suis super heureuse de voir la nature se réveiller. Cela me donne l’énergie qui me manquait ces derniers jours et j’ai tout à coup une envie folle de changer de look ! C’est un phénomène assez fréquent chez les femmes et vous me direz si c’est pareil pour vous ! Dès que le soleil nous chatouille le nez, on a une envie furieuse de renouveau. Ca débute dans notre dressing et ça continue par la mallette de maquillage. C’est sur cette deuxième que je me suis jetée car j’ai appris des supers trucs de pros lors de nos leçons de maquillage en classe. Mes débuts « pose de fond de teint » et « eye-liner tremblant » sont révolus. Je me suis exercée à maquiller, effacer, recommencer, remaquiller et ainsi de suite jusqu’à devenir une pro du trait ! J’ai plus de peine aujourd’hui avec les ombres à paupières surtout au niveau couleurs primaires, secondaires, complémentaires et j’en passe. Côté essai printanier, mes réalisations sont plutôt Barbie Girl (in a Barbie Word…) : rose, jaune, orange! Au secours, j’ai décalqué mes tee-shirts flashy sur mes yeux! Après plusieurs tests ratés et une plongée dans mes notes de cours histoire de reprendre pied dans la réalité, j’ai enfin pu réaliser un make-up printanier qui tient la route. Qu’en pensez-vous ?

Sans formation, pas de succès… L’ASEPIB a doublement raison ! Heureusement que j’y suis ! A bientôt ! Emma

Jour 9

Le journal d’Emma

Au secours ! Mon baromètre personnel chute de façon spectaculaire et bascule vers le niveau « trouillomètre à zéro » ! La raison de mon état actuel ? Une épreuve intermédiaire m’attend dans 3 semaines sur la totalité de la matière vue jusqu’aujourd’hui en cours… Aïe ! Mes vieux souvenirs d’école remontent à la surface et je me revois devant ma page blanche sur laquelle se dessine doucement une silhouette d’âne… Reprenons-nous ! La formation que je suis aujourd’hui n’a rien à voir avec mon parcours scolaire chaotique. J’aime énormément ce que j’apprends et cette nouvelle passion se reflète sur mon apparence qui change, paraît-il, de semaine en semaine. C’est bien-sûr grâce aux astuces beauté que j’apprends aussi bien pour moi que pour mes futures clientes ! Les connaissances théoriques sont plus difficiles à assimiler pour moi mais si je suis les conseils de ma formatrice et que je planifie mes révisions, je devrais y arriver ! La formation des adultes à cela de génial : on apprend chaque chose à l’aide de son expérience personnelle. Dans les classes de l’ASEPIB, il n’y a pas plus de 6 élèves. C’est super car notre formatrice peut adapter son cours à chacune d’entre nous. Il lui arrive souvent d’expliquer un thème de 4 manières différentes afin que tout le monde s’y retrouve et comprenne bien! C’est top ! Pour réussir mon évaluation intermédiaire, je dois prendre confiance dans ce que j’ai appris jusqu’ici, aussi bien en pratique (c’est ma force), qu’en théorie (plus dur…) pour que ces connaissances me permettent d’acquérir plus d’autonomie dans le choix des différents soins. Je profiterai du week-end de Pâques pour réviser un maximum et offrir à mes proches un ou deux soins du visage qui me permettront de contrôler si ce que je fais est juste ou s’ils partent en courant ! En attendant, je souhaite de bonnes fêtes printanières à toutes mes collègues qui apprennent ce beau métier qu’est l’esthétique et bon courage si, comme moi, elles sont en pleines révisions ! La fin de la première partie de ma formation est proche, je me réjouis de passer à la suite ! A bientôt, Emma.

Publication 10

Voilà quelque temps que je n’ai pas repris la plume pour écrire dans ce journal, dédié à ma formation actuelle d’esthéticienne à l’ASEPIB. Le temps passe tellement vite et je réalise tout à coup que dans quelques mois, j’aurai terminé mon voyage découverte de l’esthétique. Où vous avais-je laissé la dernière fois ? Ah oui ! Je préparais mes épreuves intermédiaires théoriques… La réserve d’œufs en chocolat reçus lors des fêtes de Pâques m’a permis de tenir bon durant mes révisions. Je suis heureuse d’avoir réussi cette première « mise en situation réelle » des examens. Reçue 5 sur 5 avec les félicitations de ma douce moitié pour qui la fin de ma formation rimera avec « enfin » ! Je suis à présent plus confiante dans la suite de ce nouvel apprentissage professionnel. Et tout tombe à pic… Le chocolat assimilé dans mes tissus adipeux durant cette période n’a qu’à bien se tenir car nous débutons les soins amincissants en classe. Adieu capitons, peau d’orange et poignées d’amour! Les enveloppements amincissants font merveille et me prépare aux vacances prochaines. Cette pause estivale me permettra de prendre des forces en n’oubliant pas d’emporter, callé entre mon bikini et mon linge de plage : mon classeur de cours, ami de tous les instants depuis septembre dernier. Déjà presqu’une année et je n’ai rien vu passer… Quel plaisir de participer à chaque cours, de voir mes progrès chaque semaine et d’atteindre bientôt le Graal : ouvrir mon propre institut et nager dans le bonheur professionnel! En attendant, je boucle ma valise, et hop ! En route pour quelques jours de vacances balnéaires bien méritées. Bonnes vacances à vous toutes, élèves de l’ASEPIB et rendez-vous à la rentrée pour la suite de mon voyage esthétique! Emma.

Les dernières actualités

La 13ème édition du salon de la beauté...

Lire la suite

en souvenir de la brume rose qui s’est estompée...

Lire la suite

Le 27 février 2019, le conseil fédéral...

Lire la suite

L'ete est arrivé, tout comme les nouveaux...

Lire la suite

En quelques annees une nuee de barber shops est apparue...

Lire la suite

C’est tres simple, alors écoutez bien   1....

Lire la suite